Diplôme d'Etat

Le Diplôme d’État (DE) de professeur de musique est un diplôme professionnel qui permet d’enseigner dans les établissements publics, associatifs et privés.

Formation

Le DE est un diplôme de niveau II.

La formation au DE est ouverte dans les domaines suivants :

  • Domaine classique à contemporain : tous instruments et chant (violon, alto, violoncelle, contrebasse, flûte traversière, hautbois, clarinette, basson, saxophone, trompette, cor, trombone, tuba, accordéon, harpe, guitare, percussions, chant, piano)
  • Musique ancienne
  • Musique traditionnelle
  • Musiques actuelles
  • Accompagnement au piano
  • Jazz
  • Formation musicale

Possibilité d’articuler le DE avec la formation DNSPM / licence

Disciplines concernées par le DNSPM/licence et le DE : violon, alto, violoncelle, contrebasse, saxophone, piano, instruments anciens, instruments traditionnels. Dans ces domaines, le concours d’entrée est unique. Les candidats admis auront donc, s’ils le souhaitent, accès à l’ensemble de l’offre de formation. 

Grâce à la diversité des spécialités représentées dans chaque promotion et aux nombreux liens entre les unités d'enseignement et aux partenariats, la formation a une double orientation.

Elle se conçoit à la fois comme une école d'art (approfondissement exigeant dans le domaine de la spécialité ainsi qu'ouverture à d'autres esthétiques et modes d'expression) et comme une formation pédagogique complète.

Loin de tout "formatage" des futurs enseignants, s'efforçant de donner aux étudiants les outils qui leur permettront de devenir pleinement eux-mêmes, la formation est centrée sur les enjeux artistiques et pédagogiques d'aujourd'hui et de demain.

Possibilité d’articuler ce cursus avec d’autres formations :

  • Double DE : les candidats ont la possibilité de se présenter dans deux spécialités différentes pour poursuivre un cursus menant à l’obtention de deux DE en trois ans.
  • Parcours DE et DUMI : les étudiants, après l’obtention du DE, peuvent poursuivre leurs études au CFMI de Poitiers (sous condition de réussite aux tests d’entrée) pour obtenir, à l’issue d’une année supplémentaire, le Diplôme universitaire de musicien intervenant.

Métiers préparés

La formation au DE prépare au métier d’enseignant dans les conservatoires, les écoles de musique associatives et privées et musicien enseignant en articulation avec la formation DNSPM / licence.

Diplôme

Le diplôme d’État de professeur de musique est un diplôme d’enseignement supérieur de niveau II (bac+3).

Ce diplôme peut être obtenu par la voie de la formation initiale, de la formation continue ou par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Emploi du temps

Les études suivent le calendrier universitaire. Elles comptent environ 15 heures de cours par semaine. De façon  exceptionnelle, des stages peuvent se dérouler pendant le week-end ou durant des vacances scolaires. 

Professeurs

Les études sont réparties en quatre unités d'enseignements (voir contenus) :

  • pratique musicale
  • pratique pédagogique
  • culture musicale
  • culture pédagogique & environnement professionnel

UE1 Pratique musicale 
Marlène Belly, William Bensimhon, Jean Brégnac, Blandine Chemin, Dominique Ferran, Manolo Gonzalez, Dan Goujon,  Hilary Metzger, Jacques Nicolas, Noémi Rime, Marie RouquiéSophie Toussaint, Alain Trésallet, Alain Villard,...

UE2 Pratique pédagogique 
William Bensimhon, Arlette Biget, Sophie Brière, Philippe Compagnon, Thomas Dubos, Stéphane Forlacroix, Marie Ghisalberti, Dan Goujon, Marie-Agnès Martineau, Joëlle Minvielle, Véronique Monnet, Isabelle Ory, Romain Panassié, Emmanuel Pesme, Blandine Philippe, Sophie Rousseau, Eric Sprogis, Barbara Tenneguin,...

UE3 Culture musicale
Benoît Aubigny, Cécile Auzolle, Marlène Belly, Jean-Pierre Berthomier, Marc Brochet, Christelle Cazaux-Kowalski, Thierry Favier, Thierry Gasset, Isabelle His, Sébastien Jean,...

UE4 Culture pédagogique & environnement professionnel
Hervé Alexandre, Jacques André, Philippe Compagnon, Jean-Jacques Decreux, Yves Gervais, Claire Michon, Anne-Marie Panhaleux, Marie-Hélène Popelard, Hugues Seress, Eric Sprogis, Jean-Pierre Seyvos, Barbara Tenneguin, Jean-Michel Thauré, Gilles Tressos,... 

Conditions d'inscription et calendrier

 

L’accès aux formations est subordonné à la réussite d’un concours d’admission sur dossier et épreuves, organisé par le CESMD. L'inscription peut s'effectuer dès le 16 janvier en ligne en suivant le lien "dossier de candidature DNSPM / DE" dans la colonne de droite.

Calendrier 

Date-limite d'inscription : 22 février 2017

Conditions d’inscription

Les candidats doivent être titulaires :

  • d’un baccalauréat ou du DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) ;
  • d’un DNOP ou DEM dans la discipline principale, délivré par un CRR ou un CRD. Dans certains cas, une dispense peut être accordée par une commission d’admissibilité.

Candidats relevant de la formation continue

Les conditions d'inscription pour les candidats relevant de la formation continue sont différentes (liées à l'expérience d'enseignement ou à son exercice ; baccalauréat non exigé). Voir les conditions précises dans la brochure d'information formation continue dans la colonne de droite. 

Candidats étrangers

Si vous n’avez pas de baccalauréat français, il est nécessaire de fournir une équivalence avec la mention « niveau d’étude comparé au baccalauréat » avant les épreuves, à demander auprès de votre rectorat. Les informations détaillées sur ce document se trouvent dans la brochure d'information.

N.B. : Les formations sont dispensées uniquement en français.

Plus de renseignements sur la page internationale.

Dates des épreuves 

Autre classique : entre le samedi 1er et le mercredi 12 avril 2017

Musique ancienne : du jeudi 13 au samedi 15 avril 2017

Piano et accompagnement au piano : du mardi 18 au mercredi 19 avril 2017

Saxophone : du jeudi 13 au vendredi 14 avril 2017

Cordes : du vendredi 14 au vendredi 21 avril 

Musiques traditionnelles : du mardi 18 au mercredi 19 avril 2017

Percussions : du lundi 24 au mardi 25 avril 2017

DN Jazz : du mardi 25 au mercredi 26 avril 2017

Cuivres : du jeudi 27 au vendredi 28 avril 2017. 

Épreuves du concours d'entrée

Épreuves 2017-2018

Pour tous les candidats sauf pour le DE en formation musicale, les épreuves sont constituées d'épreuves orales et d'une épreuve écrite ainsi constituée :

ÉPREUVES ORALES

- Épreuve d’interprétation : programme de 30 minutes comportant au moins trois œuvres ou fragments d'œuvres de styles et d'époques différentes. La liste peut comprendre des œuvres d'ensemble ne dépassant pas le quintette (le candidat doit se présenter avec ses propres partenaires). Au moment de l'épreuve, le jury choisit d'écouter une partie de ce programme*. Deux jeux de partitions (avec parties d’accompagnement) seront fournis au jury par le candidat (à l'exception des musiques traditionnelles).

- Épreuve complémentaire : déchiffrage (sauf pour les musiques traditionnelles*) d'une courte pièce en solo ou en groupe préparée en loge par le candidat pendant 10 ou 15 minutes*. Le contenu de l'épreuve complémentaire pour les musiques traditionnelles est précisé dans le document "inscription mode d'emploi".

*Selon les domaines et les spécialités, le programme détaillé de ces 2 épreuves est différent, se reporter au document "inscription mode d'emploi 2017" à télécharger dans la colonne de droite.

- Entretien (20 minutes environ) portant notamment sur le programme interprété, les objectifs professionnels du candidat, les conditions de suivi des études et la culture musicale.

ÉPREUVE ÉCRITE

Tous les candidats doivent passer une épreuve écrite de culture musicale et d'expression écrite.
Cette épreuve (durée : 1h45) a lieu le jour de leurs épreuves orales. Cette épreuve mobilise la culture musicale des étudiants dans leur esthétique, leur capacité d'expression écrite et leur perception des enjeux de médiation avec le public et / ou de l'enseignement. Prévoir d'être disponible toute la journée jusqu'à 19h30.

Candidats étrangers
Pour tous les candidats non ressortissants d'États francophones, cette épreuve est remplacée par un test obligatoire de français (écrit et oral). Prévoir d'être disponible toute la journée jusqu'à 19h30.

Candidats en formation musicale
Les candidats en formation musicale devront passer d'autres épreuves écrites complémentaires le lendemain des épreuves orales (prévoir une journée d'épreuves) :
1. Deux commentaires d'écoute de minutes chacun
2. Deux épreuves d'analyse : analyse harmonique de 45 minutes et analyse musicale sur partition d'une heure.
3. Une épreuve d'écriture de deux heures : écriture d'une courte pièce avec instrumentation donnée à partir d'une basse chiffrée.

Les épreuves ne sont pas publiques.

Plus de détails dans le document "inscription - mode d'emploi" à télécharger dans la colonne de droite

Frais d'inscription

Frais d'inscription

Pour l’année 2017 / 2018, la formation sera accessible aux candidats qui se seront acquittés d’un droit d’inscription de 260 € par cursus choisi, sécurité sociale non comprise.

  1. Formation initiale : la formation est accessible aux candidats qui se sont acquittés d’un droit d’inscription de 260 € par cursus choisi. Environ 230 € sont à prévoir pour l'inscription à l’université, sécurité sociale non comprise.
  2. Formation continue : le coût pédagogique est calculé selon le profil de chaque candidat. Télécharger les tarifs d'accès à la formation au DE dans la colonne à droite de cette page.

 

Le CROUS 2017

Le CESMD est un centre d’enseignement supérieur, les personnes admises en formation bénéficient du régime étudiant et donc des services offerts par le CROUS : restaurants et hébergements universitaires, services sociaux et bourses d’études.

Procédure d'entrée sur le site du CROUS pour les étudiants ou futurs étudiants du CESMD.

Attention !! Pour la rentrée 2017 / 2018, les demandes de bourses et / ou de logements universitaires doivent être effectuées par internet sur le site du CROUS de votre région d’origine avant le 30/04/17. www.cnous.fr